Accueil \ Actualités \ L’ACRAM et le CCI organisent un atelier hybride sur les femmes et les jeunes dans la filière Café

L’ACRAM et le CCI organisent un atelier hybride sur les femmes et les jeunes dans la filière Café

Le Jeudi 10 Février 2022, le Centre du commerce international (ITC) en partenariat avec l’’Agence des Café Robusta d’Afrique et de Madagascar (ACRAM) a organisé un atelier hybride sur le thème « Le genre et la jeunesse dans la chaine de valeur café ».  60 femmes issues de différents segments de la chaine de valeur du café, au Cameroun, Gabon, RDC, Togo, Liberia et Ghana ont pu participés à cet atelier dont le premier objectif était, de rappeler l’importance de la présence des femmes au niveau de la transformation et de la commercialisation du café. En effet, on constate un fort déséquilibre entre les hommes et les femmes lors de la remontée de la chaine de valeur, où une valeur ajoutée comme la culture de la banane est plus rémunératrice.

Le secteur agricole en Afrique, après des décennies de crise reprends peu à peu son essor, et les femmes qui jouent un rôle crucial dans les exploitations agricoles dont le café, comptent bien faire partie de l’industrie du café à part entière. Elles ont besoin de soutien en renforcement de capacités, de nouveaux équipements et d’expertises techniques. L’ACRAM et l’ITC dans le cadre de cet atelier hybride ont mis à dispositions des solutions adaptées sur les problématiques liées au genre afin de résoudre les problèmes affectant la qualité, la fiabilité et la confiance dans la chaîne de valeur du café. Ces solutions sont nécessaires pour leur permettre de faire évoluer leur activité grâce aux leviers de croissance accessible dans leur pays. Cette formation est une opportunité pour elles d’identifier les challenges qu’elles rencontrent dans le secteur du café tout en évaluant les opportunités auxquelles elles peuvent avoir accès pour améliorer leur rendement.

Madame Hilary Barry, experte en Genre ITC, a procédé dans un premier temps à la restitution de l’étude sur le rôle des femmes dans le café au Cameroun et au Liberia. Cette restitution a permis de mettre en lumière des similitudes au niveau des deux pays, notamment sur les difficultés d’accès au financement ou encore une faible maitrise de l’information sur le marché. Ensuite, elle a présenté les opportunités au niveau organisationnel pour chaque pays, avec pour étude de cas le Cameroun. En effet, le pays à une filière mieux organisée et devrait assurer la création de plateformes de femmes au sein des organisations faitières comme le CICC, et également redynamiser l’association des femmes camerounaises dans le café (AFECC) en incluant toutes les actrices de la chaine de valeur sous ses institutions.

Les deux représentantes du Liberia, Madame Josephine et Madame Sangai, entrepreneures et torréfactrices, ont souligné leur engagement pour cette filière qui a été délaissée à la suite de la guerre civile dans le pays. Au cours de cette session, la présidente de l’association des planteurs d’hévéa du Liberia, a rappelé son engagement et celle de plusieurs autres femmes à rejoindre la relance de la culture de café dans leur effort de diversification des revenus.

L’honorable NDAM Njoya, Présidente du comité de l’ACRAM et membre de l’IWCA a félicité et encouragé ce partenariat établit entre l’ITC et l’ACRAM, à travers la méthodologie des Alliances pour l’action, qui prend en compte les demandes des femmes et encourage la mise en place d’une feuille de route qui s’aligne avec les recommandations de l’Assemblée Générale de l’ACRAM.

La formation a offert aux participantes des outils clés pour la mise en place d’une feuille de route dans le cadre du projet, ce qui leur permettra de créer une plateforme d’échanges et de partenariat, afin de connecter les femmes et les jeunes dans l’espace ACRAM.

“C’est en joignant nos efforts et en travaillant ensemble que nous pouvons donner une place aux femmes dans le secteur du Café” partage Honorable Patricia Tomaino Ndam Njoya, Fondatrice de La Maison du Café et Présidente du Comité pour la promotion du Genre de ACRAM.

Les bénéficiaires ont partagé leurs expériences et proposé des solutions pour le développement de la chaine de valeur de café dans leur pays (Libéria, Cameroun, Ghana, RDC, Gabon et Côte d’Ivoire). Avec les interventions respectives de L’experte Genre ACRAM-ITC Mme Hilary Barry et une experte en agriculture financière Kady Traoré, elles ont appris sur l’importance des coopératives, de l’accès au financement auprès des banques et de développer des stratégies de communication. “Le partenariat entre les acteurs de la chaine de valeur du Café offre à la banque une vue globale sur l’opération, et la rassure et l’encourage à accorder un financement.” Khady Traoré,

L’ACRAM et l’ITC ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Le succès de cet atelier constitut un tournant important dans la promotion de l’entreprenariat féminin dans la chaine de valeur du café. L’ACRAM assure une meilleure implication, diversification et présence plus accrue des femmes dans l’industrie du café en garantissant une place de choix pour les femmes et jeunes dans l’espace ACRAM avec le soutien de toute l’équipe et des partenaires.

 “Je salue le dynamisme et l’entreprenariat féminin dans le domaine du café et assure que l’ACRAM œuvre pour une meilleure représentation des femmes à tous les niveaux des institutions faitières” Enselme Gouthon, Président

Cette initiative de ACRAM-ITC à travers le projet BFACP-EU et Alliance pour l’action, démontre que les femmes de la région ACRAM ont des problèmes communs qui requiert des solutions communes à ces différents pays. En mettant en place un écosystème qui supporte ces femmes à tous les niveaux de la chaine de valeur de Café, elles ont l’opportunité de partager les solutions visant à améliorer la production et la qualité du café dans les pays membres de ACRAM.

Cet atelier leur a permis de mettre l’accent sur leurs difficultés communes et de proposer des solutions actives alliant partenariat, communication et visibilité, et transparence.

Dans la même catégorie

Retour haut de page